UNE LONGUE HISTOIRE

La Société Littéraire de Clermont est née le 25 août 1747. C’est le jour de la saint Louis, alors patron de la dite Société que se tient la première séance publique sous la direction de Dufraisse de Vernines, avocat général à la cour des aides. Soutenue par les intendants d'Auvergne, Bonaventure-Robert Rossignol et Antoine de Chazerat, elle s'inscrivait dans le mouvement des « Lumières » attentif à toutes les Sciences, aux Arts et aux Lettres,. Jean-Charles Trudaine, fils de l’intendant, en était membre honoraire.

Elle se doit d’entretenir le culte des belles-lettres et a le souci de mettre en valeur les richesses naturelles et archéologiques : tels sont ses objectifs énoncés par l'avocat Quériau, son premier Secrétaire Général.

Elle devient Académie en 1780 avec pour rôle de favoriser le progrès des sciences, des belles-lettres et des beaux-arts.

1747. Création de la Société littéraire de Clermont.

1750. Reconnue par le Roi, elle se compose de trente membres ordinaires (les actuels titulaires, plus cinq honoraires et cinq étrangers) qui se donnent un règlement et un directeur, élu de trois ans en trois ans.

1780. Par lettres patentes, la Société est promue en Académie ayant pour rôle de favoriser le progrès des sciences, des belles-lettres et des beaux-arts.

Comme les autres Académies de province elle est affiliée à l’Académie française, l’une des cinq académies de l’Institut de France

1789. Lors de sa dernière séance, à l’orée de la Révolution, Georges Couthon prononce un éloge de la patience.

1791. En décembre, le Directoire du département ordonne la saisie de toutes les archives de l'Académie et de la Société d'Agriculture. Ces deux sociétés avaient fusionné depuis plusieurs années.

1793. Le 8 août, la Convention supprime toutes les Académies et sociétés littéraires patentées.

1795. Le 25 octobre, création de l’Institut de France avec ses cinq académies, dont l’Académie française à laquelle sont affiliées les académies de province.

1818 et 1823. A la Restauration deux structures apparaissent : la Société d’encouragement du Puy-de-Dôme, puis la Société académique de géologie, minéralogie et botanique d’Auvergne, l’actuelle S.H.N.A. Elles préludent à la reconstitution de l’Académie. La Société réorganisée reprend ses séances en 1824.

1825. Le 10 janvier a lieu la première réunion de la nouvelle Société libre des Sciences, Belles-lettres et Arts de Clermont.

1829. Le 11 février, par une ordonnance du roi Charles X, elle est reconnue d’utilité publique, habilitée à recevoir des legs et autorisée à porter le titre d’Académie.

1901. La loi Waldeck-Rousseau sur les associations, du 1er juillet, concerne aussi l’Académie. Celle-ci conserve néanmoins ses spécificités historiques en liaison avec sa puissance tutélaire, l’Académie française.

De Présidents en Présidents (1825-2012)

* François Dominique DE REYNAUD, Comte DE MONTLOSIER, fut le premier président de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts lors de sa réorganisation (1825-1838). Député à la Constituante, émigré, rallié à Napoléon, tombé en disgrâce sous Louis XVIII, pair de France. Il est en politique le pourfendeur de ce qu’il nomme le « parti prêtre ». Montlosier finit sa vie dans sa propriété de Randanne, alphabétisant ses paysans et leur faisant débroussailler et cultiver ses terres avec les meilleures charrues de l’époque. Il repose dans une tombe à proximité du château, après de retentissantes obsèques sans la participation de l’Église.

* Lui ont notamment succédé :

[1838-1863] : ?


- Pierre BERTRAND (1864-1865).

Médecin originaire de Rochefort-Montagne. Directeur de l’École de médecine de Clermont, il fut le

rénovateur de l’Établissement thermal du Mont Dore.


[1866-1873] : ?


- Dr Victor NIVET (1874-1875).

Médecin, fondateur de la maternité de l’Hôtel-Dieu de Clermont. Beau-frère d’Henri Lecoq.

Professeur honoraire de l’École de Médecine ; 31 mai 1842.


[1876-1880] : ?


- Annet TALLON (1881).

Ancien maire de Riom ; 1er décembre 1859. Sorti de fonction début janvier 1882.


- Ch. DE LACOMBE (1882-1883).

Sorti de fonction en janvier 1884.


- Mr AUBERGIER (1884-1885 ?).


- ANCELOT (1886-1887).

Ancien Président de chambre à la Cour de Riom ; 6 mars 1851.


- Dr FLEURY (1888-1889).

Directeur honoraire de l’École de Médecine ; 4 mars 1841.


- Dr DOURIF (1890-1891).

Professeur à l’École de Médecine ; 21 janvier 1869.


- Marc DE VISSAC (1892-1893).

Avocat à Riom ; 20 mars 1873.


- Antoine VERNIÈRE (1894-1895).

Avocat, à Brioude ; 3 mai 1888.


- Cirice TEILLARD (1896-1897).

Ingénieur civil ; 19 janvier 1882.


- Le Comte DE CHABROL (1898-1899).

Ancien député, à Riom ; 1er juin 1882.


- Pierre-Alphonse JULIEN (1900-1901).

Géologue clermontois, professeur de la Faculté des Sciences ; 2 juillet 1874.


- M. DE CHAZELLES (1902).

Ancien préfet, conseiller général ; 18 janvier 1877.


- Dr DOURIF (1903).

Professeur honoraire de l’École de Médecine ; 21 janvier 1869.


- Bernard BRUNHES (1904-1905).

Physicien, « inventeur » de l’inversion du champ magnétique terrestre

et directeur de l’Observatoire météorologique ; 17 janvier 1901.


- Le Marquis de MONTLAUR (1906-1907).

21 janvier 1899.


- Édouard ÉVERAT (1908-1909).

Docteur ès-lettres, avocat à Riom ; 28 janvier 1886.


- J. VIGNANCOURT (1910-1911).

Docteur en droit, avocat et ancien bâtonnier ; 15 janvier 1885.


- Georges SALVY (1912-1913).

Avocat à la Cour d’appel de Riom ; 19 janvier 1905.


- Casimir PAJOT (1914-1918).

Docteur en droit, avocat et ancien bâtonnier de l’Ordre ; 19 janvier 1893.


- Auguste AUDOLLENT (1919-1920).

Doyen de la Faculté des Lettres, directeur du Musée ; 21 janvier 1904.


- Le Comte DE PONTGIBAUD (1921-1922).

Pontgibaud ; 21 janvier 1897.


- Eugène L’ÉBRALY (1923-1924).

Docteur en droit, avocat ancien bâtonnier ; 17 janvier 1895.


- Guillaume FÉRY D’ESCLANDS (1925-1926).

Conseiller honoraire à la Cour d’appel de Riom ; 6 janvier 1921. Décédé le 3 juin 1926.


- Le général LINDER (1927-1928).

Ancien commandant du 13e corps d’armée ; Clermont-Ferrand ; 4 janvier 1923.


- Le Comte DE PONTGIBAUD (1929-1930).

Pontgibaud ; 21 janvier 1897. Décédé en février 1936.


- Casimir PAJOT (3 février 1931-1932).

Docteur en droit, ancien bâtonnier et avocat ; 1893.


- Le général LINDER (1933-1934).

Ancien commandant du 13e corps d’armée ; Clermont-Ferrand ; 1923.


- Maurice BASSE (1935-1936).

Avocat, rue de Maringues Clermont-Ferrand ; 21 janvier 1899.


- Dr Pierre BALME (1937-1938).

Médecin. Directeur des établissements thermaux de Châtel-Guyon,

du Mont-Dore et de Vichy. Auteur de nombreux ouvrages et articles sur l’Auvergne ; 1928.


- René FRIC (1939-1941).

Ingénieur ; 10 janvier 1924.


- René GISCARD-D’ESTAING (1942-1944).

Conseiller d’État, 131, avenue de Royat, Chamalières ; 5, avenue Montespan, Paris (XVIe) ; 1938.

Renonce à ses fonctions de Président le 1er décembre 1944 « par suite de son état de santé ».

Reste membre libre en 1945 et décède entre novembre et décembre de la même année.


- Marc DOUSSE (1945-1946).

Bibliothécaire Municipale et Universitaire ; 1933.


- Le colonel LALOY (1947-1950).

1945.


- Dr Gaston DASTUGUE (1951-1954).

Professeur à la Faculté de Médecine ; 1942.


[1955-1956] : ?


- Camille VIGOUROUX (1957-1958).

Sorti le 8 janvier 1959 ; 1951.


- Charles JUGE-CHAPSAL (8 janvier 1959-1962).

Ancien Vice-Président du Tribunal Civil de Toulon ; 1920. Sorti le 16 décembre 1962.


- Le général DUPLESSIER (1963-1966).

Entrée en fonction le 16 décembre 1962 ; 1956.


- André-Georges MANRY (1967-1970).

Historien. Professeur au lycée Blaise Pascal ; 1957.


- Georges DE BUSSAC (1971-1974).

Conservateur des Antiquités et Objets d’Art du Puy-de-Dôme.

Directeur de l’inventaire général de l’Auvergne ; 1960.


- Roger SÈVE (1975-1978).

Directeur des Archives départementales du Puy-de-Dôme ; 1950.


- Pierre LAPORTE (1979-1982).

Juriste. Adjoint au maire de Clermont.


- Dr Gaston DASTUGUE (1983-1986).

Médecin, professeur à la faculté de médecine et pharmacien en chef des hôpitaux.


- Louis FAVARON (1987-1990).

Général.


- Guy MOURLEVAT (1991, démissionnaire).

Décripteur du « Nombre d’Or » à la basilique Notre-Dame du Port.


[1992] : ?


- Pierre-François ALEIL (1993-1996).

Professeur d’histoire et de géographie. Conservateur honoraire des Antiquités

et Objet d’Art du Puy-de-Dôme.


- Georges DE BUSSAC (1997-1998).

Conservateur des Antiquités et Objets d’Art du Puy-de-Dôme.

Directeur de l’inventaire général de l’Auvergne.


- Anne COURTILLÉ (1999-2004).

Professeur d’histoire de l’art. Romancière.


- Josiane TEYSSOT et Jacques GIRARD assurent une coprésidence en 2004.

Le docteur Jacques Girard donne sa démission en mars de cette même année.


- Josiane TEYSSOT (2004 à 2005, date à laquelle elle démissionne).

Maître de conférences en histoire médiévale à l’université Blaise Pascal Clermont II.


- Jean-Claude LAROCHE (avril 2005-décembre 2007).

Enseignant en sciences naturelles, principal de collège.

Délégué académique honoraire à l’action culturelle.


- Jean-Paul SÉRANDON (2007-2009).

Avocat honoraire, adjoint honoraire au maire de Clermont-Ferrand.


- Philippe AUSERVE (2010-2012).

Chargé de la conservation du Musée des Peintres de l'École de Murol.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

visites