UN PATRIMOINE A GERER

Il provient de legs et s’avère particulièrement précieux à la fois par sa richesse artistique, mobilière et immobilière. Garant de notre vocation à publier, cet apport financier permet à l’Académie d’assurer l’édition du Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne et des Mémoires.

Il comprend deux immeubles situés à Clermont-Ferrand, en centre-ville.

-L’un au 19 rue Bardoux, légué par Madame Alphonsine Emilie Eugénie née Ledru, veuve de François Félix Drudin. Cet immeuble est le siège de l’Académie. Un pavillon, donnant sur le boulevard Lafayette en fait partie. Il est loué à la Ville de Clermont pour y accueillir ses « Herbiers » qui regroupent à la fois les herbiers universitaires et les herbiers du musée Lecoq.
-L’autre, situé au 13 de la rue du Onze-Novembre, a été légué par Armand Sauzet dont c’est la maison natale. Auteur de nombreux travaux, dont un important ouvrage sur le général Desaix, il fut secrétaire général de l’Académie.

Le legs Chopard. Le docteur Emmanuel Chopard, 1863 - 1929, était médecin thermal à l’Hôpital de Vichy, domicilié dans cette ville au 172 rue de Nîmes. Le 13 février 1918, il institue l’Académie sa légataire universelle. Le testament sera ouvert le 24 août 1929.

Ill. Parmi les oeuvres léguées à l’Académie, avec la demande expresse de ne pas les dissocier : des meubles de qualité, des faïences et divers objets d’art, de nombreuses pièces archéologiques, une importante bibliothèque de livres anciens et des ouvrages du XIX° s. Des gravures et des tableaux, dont un de François Boucher « Les Laveuses ». Comme certains meubles, cette œuvre est en dépôt au Musée d’Art Roger-Quilliot. Sa qualité et la célébrité de l’artiste l’ont fait demander en prêt pour des expositions, il a ainsi orné nombre de cimaises, notamment japonaises et britanniques.

La Tour de Montpeyroux. Depuis l’acte notarié de donation, signé le 20 juin 1950, de par la volonté de Mme Pierre Rougier (dit Victor), l’Académie est également propriétaire de la tour de Montpeyroux, classée Monument Historique l’année suivante.

visites